Comité Départemental de Tir 
de Tarn et Garonne

 

Articles parus dans la presse

Publié le 18/11/2016 à 03:51, Mis à jour le 18/11/2016 à 08:32
La Dépêche
 

Quand l'olympisme fait le bonheur des clubs.  Autres sports - Sport : quel est l'impact des jeux de rio ?

Encadrée par Anne-Marie Balthazard, l'école de tir compte 52 jeunes ./ Photo DDM, Chantal Longo
 

Maintenant que les dernières licences ont été signées dans les clubs, les associations sportives montalbanaises tirent le bilan des olympiades brésiliennes et scrutent l'effet des Jeux sur leur fréquentation. Boxe, aviron, escrime, tir… petit tour d'horizon des disciplines olympiques.

Des heures de direct à la télé. Des portraits de champions publiés dans les journaux. Des sports confidentiels mis à l'honneur durant deux semaines. Voilà comment les Jeux olympiques peuvent dynamiser ou tout simplement mettre en lumière les disciplines sportives au programme. Sans la médaille d'or décrochée par Alexis Raynaud à la carabine, qui aurait parlé du tir ? «C'est vrai qu'une olympiade nous fait sortir tous les quatre ans de l'ombre, reconnaît Patrice Dandine, président de l'Association sportive des tireurs montalbanais. Cette médiatisation donne forcément des idées aux parents pour inscrire leur enfant dans notre école, mais on ne croule pas sous les demandes et tant mieux ! On aurait du mal à encadrer plus d'enfants que notre cinquantaine inscrite cette année. Les JO ont surtout l'intérêt de bien présenter notre discipline comme un sport de précision qui n'a rien à voir avec les animations proposées dans les fêtes foraines.» Bien structuré, le club de l'ASTM installé au stand de tir du Ramier rassemble 450 licenciés ; effectifs stables depuis ces dernières années.

Discipline olympique depuis 2000, le triathlon tire aujourd'hui les fruits de cette médiatisation. Les valeurs physiques et mentales séduisent. «Outre une augmentation constante du nombre de nos licenciés, l'image du triathlon plaît aux partenaires privés, constate Fabrice Noyé, président du Triathlon club montalbanais. Après les JO, de nouveaux sponsors ont frappé à notre porte et permettent au club de grandir.» Reste à savoir si l'effet Rio perdurera jusqu'aux prochaines olympiades en 2020…

Philippe Cahue

Lien : http://www.ladepeche.fr/article/2016/11/18/2460981-quand-l-olympisme-fait-le-bonheur-des-clubs.html

 



Créer un site
Créer un site